À la fin du dernier Conseil d’administration d’Electriciens sans frontières, François Ailleret, ancien DG d’EDF et doyen d’ESF, tenait à nous dire son admiration pour tous les bénévoles de cette ONG qui se dépensent sans compter dans le monde entier avec beaucoup de détermination et de compétence, et souvent dans des conditions difficiles, au service des plus démunis.

L’intervention d’ESF à Saint Martin et à la Dominique en est le dernier exemple.

On se souvient: le 6 septembre, l’ouragan IRMA, puis 10 jours plus tard l’ouragan MARIA, ont laissé plusieurs îles des Caraïbes totalement dévastées, sans électricité, sans moyens de télécommunications, avec tous les problèmes d’alimentation en eau potable ou encore de sécurité inhérents à ce genre de situation.

Sur ces deux îles, depuis septembre, les équipes d’ESF se relayent, permettant de redonner un peu d’espoir à des populations qui ont tout perdu.

Sécurisation d’installations électriques, mise à disposition d’équipements, centaines d’opérations de distribution ciblée de kits scolaires, redéploiement de groupes électrogènes, formation de responsables de maintenance,…autant de chantiers qui permettent « à des milliers de personnes de bénéficier à nouveau de l’accès à l’électricité, grâce à l’engagement des bénévoles d’Electriciens sans frontières, dont l’équipe a été remerciée au plus niveau par les autorités locales » devait nous confier Hervé Gouyet, l’emblématique président d’Electriciens sans frontières.

Puis-ajouter que je suis fier d’être administrateur de cette ONG ?