C’est l’un des 5 musées de la fondation Solomon R. Guggenheim, rendu célèbre notamment par la structure innovante du bâtiment. Un geste architectural signé Frank Gehry qui ne peut laisser insensible. Un pari initial de donner à Bilbao une nouvelle fierté, tournant la page de sa période industrielle, pleinement réussi!

Architecture extérieure et architecture intérieure se conjuguent pour offrir un parcours artistique époustouflant qui ferait presque oublier l’objet de notre venue, à moins d’une heure et demie de St Jean-de-Luz, à savoir les expositions permanentes et temporaires de ce merveilleux musée.

Mais comment passer à côté des chefs d’œuvre des collections permanentes d’Andy Warhol, Anselm Kiefer, Antoni Tapiès, Eduardo Chillida et de tant d’autres artistes internationaux et espagnols rivalisant d’intérêt à côté de l’installation monumentale de Richard Serra, qui vous communique une sensation incroyable de perte d’équilibre et de repère physique?
Les expositions temporaires de Soto (la quatrième dimension), de Jesse Jones (tremblez, tremblez), du photographe Thomas Struth et de la collection de la Kunsthalle de Brême (de Delacroix à Beckmann) méritent aussi à elles seules le voyage.

Autant dire qu’avec Marie, nous avons partagé un moment exceptionnel, loin de la tempête Fabien…