ALAIN KIRILI, SCULPTEUR ET AMI D’EXCEPTION

 

Cette année, 32 artistes contemporains ont été choisis par la prestigieuse American Academy of Arts and Letters pour être honorés et exposés à l’historique Audubon Terrace à New York. Parmi eux, mon ami et artiste franco-américain Alain Kirili, sculpteur de la verticalité et du modelé dont nous connaissons si bien l’oeuvre à Grenoble, par son exposition rétrospective en 1999 au Musée de Grenoble et l’installation de sa sculpture monumentale “Résistance” , placée dans l’architecture paysagée d’Alexandre Chemetoff.
Je tiens à le féliciter très chaleureusement pour cette distinction qui salue sa création depuis 40 ans et toujours aussi dynamique aujourd’hui, malgré une passe bien difficile.

Magistralement installée sous l’arche de l’Academie, « Ascension« , 2018, nous le démontre avec force :  révélant en une trinité des ondulations de fer forgé noir blanc et rouge sur des verticalités vibrantes peintes en jaune noir et rose. On reconnait immédiatement l’oeuvre d’Alain :  le fer forgé rythmé, le geste dansant, la calligraphie en mouvement, la musicalité , l’élévation, la spiritualité, la recherche de légèreté et la vitalité, tout comme ses influences artistiques, des zips de Barnett Newman aux collages de Matisse.

Bravo et merci Alain!

Pour les anglophones, je vous invite à lire le très bel et émouvant entretien « Lightness of Being » d’Alain Kirili avec Mary Jones
http://www.artcritical.com/2018/12/27/mary-jones-with-alain-kirili/

Et pour ceux qui ont la chance de se rendre a New York, ne ratez pas l’exposition jusqu’au 7 avril 2019 :
https://artsandletters.org/pressrelease/2019-invitational-exhibition-of-visual-arts/