Aujourd’hui Emmanuel Macron devient le huitième Président de la Vème République. Je veux saluer cette large victoire qui lui confère aujourd’hui une grande responsabilité pour l’avenir de notre pays.

Ceux qui aiment la république et qui croient en la démocratie, quelles qu’aient été leurs préférences initiales, et malgré une abstention élevée pour une présidentielle, ont su faire barrage à la candidate du Front national, à son projet mortifère pour notre pays comme pour l’Europe.

Son score de près de 35 % … c’est pourtant 35% de trop ! Jamais le spectre du FN n’a été aussi présent, aussi dangereux. Et plus largement, jamais le populisme n’a été aussi diffus dans notre pays comme dans le monde, se nourrissant des peurs et des colères de nos concitoyens, pour mieux les instrumentaliser.

Le combat pour les valeurs de justice sociale, de solidarité, de progrès économique, environnemental et démocratique n’est pas terminé ! En particulier dans le cadre des prochaines législatives, la gauche, les sociaux-démocrates ont un rôle à jouer pour que vivent le plus possible ces idéaux au sein de la future Assemblée nationale.

Les Français doivent savoir que nous nous engageons à répondre aux défis de notre temps et de demain, loin des logiques partisanes et stériles.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page