Sur l’invitation d’Eliane Baracetti, mon ancienne adjointe à la Culture et actuelle directrice de la scène régionale le Grand Angle, j’ai pu assister en ce début de mois de mars, à un beau spectacle « Hyacinthe et Rose » de François Morel, artiste aux multiples talents.

Ce spectacle, c’est le souvenir d’un jeune citadin en vacances chez ses grands-parents que tout semble opposer mais dont l’union de quarante-cinq ans résiste dans l’étonnante passion commune pour les fleurs. Pendant 1 heure 10, le metteur en scène, à partir d’un album homonyme conçu en collaboration avec le peintre et illustrateur Martin Jarrie, nous transporte dans un récit de souvenirs où les choses simples s’enveloppent de poésie, sur un fond où la nostalgie côtoie toutes les nuances des couleurs et d’émotions.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someonePrint this page