Les pays du Sahel sont confrontés à des défis infinis: pauvreté extrême, insécurité alimentaire, instabilité, vulnérabilité climatique, forte croissance démographique, faibles niveaux d’éducation et d’emploi, manque d’accès à l’énergie et aux services essentiels…et puis le terrorisme, la criminalité, les trafics divers et les conflits régionaux.

Pour permettre l’accélération des politiques de sécurité et de développement a été créée « Alliance Sahel » en juillet 2017 pour aider les pays du G5 Sahel: Mauritanie, Mali, Niger, Burkina Faso et Tchad.
C’est une initiative lancée par la France, l’Allemagne et l’UE avec de nombreux concours financiers et bancaires et le partenariat de plusieurs pays européens.
6 milliard d’€ pourront être mobilisés pour ces pays du Sahel entre 2018 et 2022.

Malgré les déceptions passées, je veux croire qu’il n’y aura pas une nouvelle désespérance pour ces pays les plus pauvres et les plus menacés au monde. Que le rêve et la réalité se donnent enfin rendez-vous !