Notre déplacement à Kaunas pour le mois de la francophonie fut aussi l’occasion de retrouver beaucoup d’amis et de croiser nombre de visages connus.

Marie, secrétaire du comité de jumelage Grenoble-Kaunas était, comme toujours, très attendue et très chaleureusement accueillie à Kaunas.
Elle en a profité pour assister à la signature du jumelage entre le lycée LSMU de Kaunas et le lycée Stendhal de Grenoble, en la présence de son proviseur Vincent Dupayage et de l’ambassadeur de France en Lituanie.

Avec Volodia, ancien chauffeur des ambassadeurs de France à Vilnius

Moi-même, en tant que président du groupe d’amitié parlementaire France-Lituanie et maire de Grenoble jumelée avec Kaunas depuis 1997, j’avais eu de nombreuses occasions de me rendre en Lituanie et de recevoir à Paris et à Grenoble de nombreux collègues et amis lituaniens.

Après le concert donné par les musiciens du Conservatoire de musique de Grenoble, nous avons assisté à une soirée festive, point d’orgue du mois de la francophonie à Kaunas, avec une représentation adaptée du « malade imaginaire » de Molière devant une salle comble.

Ambassadeurs et amis autour de Biruté Straksiene

Ce fut aussi l’occasion de féliciter Beruté Straksiene, la présidente de ces journées francophones, pour 25 ans de bons et loyaux services à la tête du centre culturel français de Kaunas, Alvydas Laiskonis, le président du comité de jumelage Kaunas-Grenoble et Algis Taruta le vice-président.
Nous retrouvions aussi avec beaucoup de plaisir les anciens ambassadeurs de France à Vilnius, Philippe de Surmain, François Laumonier et Maryse Berniau, et de Lituanie à Paris, Richard Bačkis et Jolanta Balciuniene ainsi que les consuls de Lituanie en France, Anne-Marie Goussard et Pierre Minonzio, et le fidèle franco-lituanien Gilles Dutertre.
Une très belle et très chaleureuse soirée avec tous les membres du centre culturel qui ont tous beaucoup investi dans ces journées de la francophonie!