• Je ne rejette pas l’idée de partir seul en montagne. J’aime aussi partager ces moments privilégiés avec mes amis. Mais au fond, le plaisir est peut-être plus fort encore quand il prend une tournure familiale.
Avec Bía à la Rhune dans les Pyrénées, avec Marie, Sophie, Matthieu, Hugo, Inès, Pierre-Thomas, Maurice et Fati dans les Aravis, l’été s’est encore embelli.