Michel Rocard nous a quittés en 2016. Les témoignages et les hommages se sont multipliés soulignant un parcours de fidélité à ses convictions, de modernité, d’inventivité et de générosité.

Mais au-delà de la personnalité attachante de Michel Rocard, il était intéressant et utile, pour le présent et l’avenir, de se pencher sur la pensée et l’action de celui qui aura réussi, pendant 50 ans, à fédérer plusieurs générations de rocardiens.

Ce devoir d’inventaire a été brillamment mené par Alain Bergounioux et Jean-François Merle, deux amis qui ont partagé de près l’action politique de Michel Rocard.