C’est avec un grand regret que j’ai appris la liquidation judiciaire, et donc la disparition du Pôle Musical d’Innovation (PMI) et du festival « Rocktambule » que portait ce collectif.

L'édition 2014 du festival / DR J. CALVO

L’édition 2014 du festival / DR J. CALVO

J’ai tout d’abord une pensée pour les salariés et les bénévoles de ce collectif qui ont œuvré avec passion et détermination durant tant d’années pour faire vivre dans notre agglomération les musiques actuelles. C’est une épreuve délicate à traverser pour toutes celles et tous ceux qui ont consacré énergie et engagement pour que ce projet rayonne.
Les recettes générées par le festival Rocktambule permettaient de financer à plus de 70% le PMI. Malheureusement l’édition 2015 n’a pas permis de répondre aux objectifs fixés par le collectif. Par conséquent, PMI a informé les élus locaux et nationaux de ce passage délicat.
J’ai souhaité avec mes collègues parlementaires socialistes soutenir ce collectif, notamment au travers de la réserve parlementaire, afin de participer à notre niveau à l’accompagnement de ce projet. Mais encore une fois la Ville de Grenoble, par son absence de réponse et son manque de volonté d’entraîner dans son sillon les autres collectivités, n’a pas réussi à mobiliser les financements demandés et a ainsi conduit à la fin d’un événement culturel majeur pour les grenoblois. Par ailleurs, le département de l’Isère était prêt à consentir un effort, il est donc d’autant plus regrettable de n’avoir pas profité de cette opportunité pour affirmer très nettement le soutien au PMI.
Encore un événement qui disparaît à Grenoble et qui contribue à l’affaiblissement du rayonnement culturel de notre ville !

Pour rappel : dans notre démarche de soutien, nous avions aussi écrit au Préfet de Région en espérant qu’une solution puisse être trouvée avec le concours de l’ensemble des collectivités territoriales… LIRE LA LETTRE DES PARLEMENTAIRES SOCIALISTES