Lundi matin, j’ai eu le plaisir d’aller à la rencontre des habitants du centre ville de Grenoble.

Ce fût l’occasion de constater à nouveau la belle évolution des espaces publics que nous avons initiée de 1995 à 2014, à travers le projet Cœur de Ville.

Le centre ville est celui de tous les Grenoblois et nous avons réussi à l’élargir, l’embellir, à renforcer sa végétalisation et à l’apaiser au profit d’un meilleur partage de l’espace en faveur des modes doux de déplacements (piéton et vélo notamment).

Après avoir rénové les places de Gordes et d’Agier, et la place St André, requalifié les quais de l’Isère et le cours Jean Jaurès, étendu nos parcs, notre programme s’est attelé aux rues et places de l’hyper centre, à l’image des rues Lafayette et Philis de la Charce, pour ne citer que cela.

L’espace public est le lieu de la rencontre et de la convivialité, ce qui implique également de travailler sur les usages en faveur de la mixité des fonctions, l’animation, et la tranquillité publique.

Tout est question d’équilibre et c’est un travail parfois complexe, mais j’ai acquis une certitude, le centre ville de Grenoble est agréable et ouvert à tous.