J’étais à Aubervilliers, pour le 78eme congrès du Parti Socialiste.
Ce fut l’occasion de retrouver nombre de fidèles camarades et de découvrir des visages nouveaux, dans une ambiance apaisée, sans mélancolie ni désespérance.

Certes, les épreuves à surmonter dans la renaissance du Parti Socialiste ne sont pas minces. La tâche la plus urgente et la plus difficile me semble être d’écrire un nouveau logiciel politique pour une social-démocratie qui réponde aux attentes de la société contemporaine, qui s’attaque à la réduction des inégalités et qui propose une vision mondiale des défis à relever.

Entre l’orientation de plus en plus clairement libérale de Macron et les dérives souvent populistes de la France Insoumise, il y a un espace important à combler pour une gauche réformiste et européenne.
C’est désormais la tâche du Parti Socialiste.

Olivier Faure est devenu notre Premier Secrétaire national et Maxence Alloto le secrétaire (en binôme avec mon ancienne adjointe Gisèle Perez) de la nouvelle section unique grenobloise.
Pour moi qui ai connu et apprécié Olivier et Maxence comme collaborateurs, c’est un plaisir de les savoir en responsabilité dans une période de reconquête difficile mais exaltante.

Je leur souhaite bonne chance !

Olivier Faure, premier secrétaire du PS

Maxence Alloto, secrétaire section Grenoble