Quand on aime, on ne compte pas!
Samedi et dimanche derniers, avec Marie, nous sommes allés aux concerts de Michel Fugain à Crolles puis à Saint-Egrève et avons pris beaucoup de plaisir à revoir nos amis Michel et Sanda (sa femme) dans une formule originale de « causerie musicale ».
Une façon de rendre hommage aux quatre auteurs qui ont composé les textes de ces mélodies. Beaucoup de reconnaissance et de tendresse exprimées en chansons, devenues légendaires, pour Pierre Delanoë, Maurice Vidalin, Claude Lemesle et Brice Homs.
Je
À 75 ans, Michel n’a rien perdu de son talent et de son énergie, matinée d’un peu de malice et de beaucoup d’amour pour son public et ses amis.
C’est ce même Michel Fugain qui était venu lors d’une soirée de voeux que j’avais organisée au Palais des sports de Grenoble. Le public très nombreux avait, à ma demande, réservé une longue et chaleureuse standing ovation à Michel et à Pierre, son père, ancien résistant et grande figure de la défense des libertés à Grenoble.
Quels beaux visages de notre ville!