New York, c’est pour moi d’abord l’occasion de retrouvailles familiales chaleureuses.

C’est aussi bien sûr l’occasion de découvrir de belles expositions, d’assister à des concerts de grande qualité ou de déambuler tout simplement dans les rues et parcs à la rencontre d’inattendu…

Et puis, c’est un lieu privilégié pour de très belles rencontres:
– Najet Tenoutit est en poste à l’ONU (UNICEF) après avoir travaillé au FMI à Washington.
Elle est originaire de la Villeneuve de Grenoble où elle a vécu jusqu’à l’âge de 25 ans.
Elle tenait à me faire visiter ce célèbre bâtiment new yorkais, pour me confier que « si elle était arrivée jusque-là, c’était aussi un peu grâce (à moi) et à tout ce qui avait été mis en place dans notre belle ville de Grenoble pour que tous, puissions avoir une chance, notamment à travers l’école ».
Beaucoup d’émotion partagée…
– Aidas Sunelaitis est lituanien. Avec Marie, nous l’avons connu tout jeune, en poste aux relations internationales de Kaunas, puis au ministère des Affaires Étrangères de Lituanie.
Il est aujourd’hui installé à New York, avec son épouse et sa fille, en poste lui-aussi à l’ONU. Avec Marie et Marilia, nous avons déjeuné ensemble près de Greenwich Village, retrouvant avec grand plaisir cet ami fidèle, intelligent et sensible.
– Alain Kirili est un créateur né. Ses œuvres sont des inspirations multiples et toujours renouvelées de la vie. Forger le fer, tailler la pierre de Bourgogne en des blocs monumentaux sont autant de prétextes à dialoguer avec l’histoire de l’art (à l’instar de « Commandement » à l’Orangerie avec les Nymphéas de Claude Monet), avec l’histoire des femmes et des hommes entrés en résistance (comme à Grenoble avec « Résistance »), avec des musiciens de jazz (comme William Parker, Joe McPhee ou Cecil Taylor, à New York dans son atelier) ou des chorégraphes (comme Jean-Claude Gallotta au Parc Paul Mistral de Grenoble).
Alain Kirili est devenu un ami, un ami cher. Une amitié partagée avec Ariane, Marie, Marilia, Damien et Roman. Une amitié qui se nourrit de nos échanges perpétuels entre Paris et New York.
Il n’y a pas de création artistique sans un véritable engagement de vie, offert aux autres.
Il n’y a pas de politique authentique sans un engagement total pour la vie de tous.
Alain est un artiste engagé car il croit passionnément à la vie, malgré les immenses épreuves traversées.
Comment ne pas l’aimer?

Alain Kirili, Ariane, Marie et moi dans son atelier

Siège ONU de NYC

Najet Tenoutit

Salle de l’AG de l’ONU

Salle du conseil de sécurité des Nations Unies

Marilia près de son exposition photos

Aidas Sunelaitis