Quel plaisir de revenir chaque année à New York retrouver notre fille Marilia et les siens!
Retrouvailles familiales avant tout bien sûr, mais retour aussi dans une ville qu’on a appris à aimer dans sa diversité de populations, de quartiers et de cultures.

Brooklyn à l’aube sous la neige

Marilia habite Brooklyn avec sa petite famille. Un quartier très agréable à vivre à proximité de Prospect Park où j’ai pu reprendre mes habitudes de jogging matinal et où Marie aime retrouver ses marques artistiques, les nombreuses boutiques à la mode et les petits restaurants italiens et japonais.
Le musée de Brooklyn consacrait une exposition à David Bowie, dont le petit Roman était fan. Nous voilà donc désormais incollables sur la vie et l’œuvre de cet artiste hors du commun !

À Manhattan, nous avons retrouvé nos amis photographe et sculpteur, Ariane Lopez-Huici et Alain Kirili, qui nous ont annoncé le décès de Cecil Taylor dont ils étaient très proches.
Il n’était pas question non plus de court-circuiter la visite du musée Guggenheim avec la cousine Sandra, pas plus que celle du Moma et du Met, qui programmaient tous deux de belles expositions de photographes, sans oublier le playground de Central Park pour Roman.

Manhattan au crépuscule

Damien nous avait concocté une belle soirée de jazz au Blue Note. Au programme, le guitariste John Scofield, ami de la famille (nouvelle génération) avec au piano Gerald Clayton, à la basse Vicente Archer et aux percussions Bill Stewart.

Cette année, nous avions décidé en outre de faire une escapade à Philadelphie qui se trouve à 2 heures de voiture de New York. L’occasion de découvrir une ville qui mérite d’être connue et reconnue pour avoir marqué l’histoire des États-Unis et où fut signée la constitution du pays.
Philadelphie regorge, à ce titre, de nombreux monuments et musées qui célèbrent la « révolution » américaine.
Un tour à l’institut Benjamin Franklin s’imposait.
La ville possède aussi de superbes musées d’arts plastiques avec la fameuse fondation Barnes où dominent les œuvres de Renoir, Cézanne et Soutine, et un non moins beau musée d’art moderne qui nous offre de merveilleuses collections de Picasso, Bracque, Matisse, Monnet, Vuillard, Mondrian, Zurbaran…qui soulèvent l’émotion!

10 jours trop vite passés mais qui donnent l’envie d’y revenir très vite !