Radio Canada TV est venue à Grenoble faire un reportage sur notre tramway.
En effet, la ville de Québec se pose la question de la pertinence d’un tel projet pour son agglomération qui est à peu près de la même taille que celle de Grenoble.

Interviewé par les journalistes dépêchés en France 30 ans après la mise en service de notre 1ère ligne de tramway (Grenoble était alors avec Nantes pionnière dans le domaine), j’ai souligné tout ce que le tram avait apporté à notre ville et à toute la métropole: lien social entre quartiers et communes, restructuration urbaine conduisant à une qualité de vie incomparable, diminution relative de la part automobile dans les déplacements,…
Dans un espace urbain très dense, le tramway est vite apparu comme la solution la mieux adaptée à notre agglomération. Il est toujours plébiscité par ses habitants.
À Québec, comme dans tout le Canada, la culture « voiture » est plus forte encore qu’en France. La ville est moins dense, mais les artères urbaines sont plus larges et donc bien adaptées à l’insertion d’axes lourds de déplacements en commun.
J’espère que l’exemple grenoblois permettra de convaincre les plus hésitants aux vertus du tramway, élément stratégique essentiel pour un développement urbain durable (et humain).