Dans quelques jours aura lieu le renouvellement des conseils municipaux. Un moment important où la population portera une appréciation sur l’action de la municipalité sortante et sur le projet proposé pour le mandat à venir. Maire de Grenoble depuis 19 ans, il me parait utile et démocratique de revenir sur ce parcours municipal qui s’interrompra pour moi à la fin de ce mois de mars, ayant décidé de passer le relais à une équipe renouvelée, conduite par mon 1er adjoint Jérôme Safar. Je reviens donc, par une série de tableaux que je souhaite vivants et personnels, sur une activité qui marquera sans nul doute un moment exceptionnel de ma vie.

 

Chaque année, depuis 2000, l’Association des Maires de Grandes Villes de France organise la Conférence des Villes, grand rassemblement des acteurs de l’urbain, principal événement du monde des collectivités locales. Grands élus français et étrangers, chercheurs, syndicalistes, capitaines d’industrie, membres du gouvernement, tous s’y pressent pour débattre de l’avenir de la ville en présence d’un public toujours plus nombreux. Europe, métropolisation, croissance, emploi, transition énergétique, cohésion sociale… tous les sujets y sont abordés. Quelle réussite pour cet événement  qui, en 13 années d’existence, s’est imposé comme un rendez-vous majeur inscrit à l’agenda politique !

En acceptant de l’accueillir à l’Hôtel de ville de Paris, Bertrand Delanoë a concouru largement à son succès. Il faut dire que sous le faste des salons de l’Hôtel de ville de Paris, la Conférence des Villes a pris en 2008 une toute autre dimension. Je tiens à le remercier très chaleureusement d’avoir accepté ma proposition.

Au cours des six dernières années, j’ai été tout particulièrement heureux d’y accueillir de grands noms de la politique française comme Manuel Valls, Bertrand Delanoë, Anne Hidalgo, Alain Juppé, Michel Sapin, Jean-Louis Borloo, Jean-Paul Delevoye, Laurent Berger ou encore de grands patrons d’institutions et de groupes internationaux comme Jean-Pierre Jouyet, Antoine Frérot, Henri Proglio, Fabrice Brégier…  L’année consacrée à l’Europe fut l’occasion d’accueillir des maires étrangers comme celui de Buenos Aires ou de Copenhague. Et d’échanger sur nos pratiques et nos valeurs. L’année dernière, actualité législative oblige, notre Conférence des Villes fut consacrée aux métropoles. Ce fut un réel plaisir de faire débattre des femmes et des hommes engagés en faveur du fait urbain ainsi que l’ensemble des présidents des associations nationales d’élus.

Demain, la Conférence des Villes se déroulera dans un contexte de transformations institutionnelles majeures. Des métropoles seront créées et les dynamiques urbaines renforcées. Mais si les réalités urbaines sont enfin reconnues,  les débats demeurent. Plus que jamais la Conférence des Villes devra réussir à affirmer la dimension urbaine tout en veillant à rassembler l’ensemble des acteurs locaux. Je veillerai à ce que la nouvelle équipe en fasse sa priorité.