Interpellé par des habitants de la copropriété voisine comme par plusieurs associations sur la situation du camp sauvage installé dans le parc Valmy à Grenoble, j’ai souhaité rédiger un courrier à l’adresse de Monsieur le Préfet de l’Isère afin de faire un point sur cette situation préoccupante pour l’ensemble des personnes concernées.

Je vous invite à prendre connaissance de ce courrier ci-dessous (cliquez pour agrandir) :