editoChaque mois, les abonnés à ma « Lettre d’info » reçoivent un résumé complet de mes activités, un point sur mon agenda à venir, et un édito où  je m’exprime sur l’actualité, sur les valeurs auxquelles je crois et sur mes vœux pour notre ville, notre territoire et notre pays.

Retrouvez, dans cet article, l’édito du mois de Janvier 2017 :

Beaucoup diront que l’année 2016 a été particulièrement difficile, avec notamment le terrorisme qui a frappé notre pays et beaucoup d’autres dans le monde. Et 2017 s’ouvre déjà avec ce terrible drame d’Istanbul… avec tant de victimes et de familles brisées à qui nous pensons fortement aujourd’hui.

Cependant, parce-que nous voulons croire dans l’humanité, nous devons souhaiter, plus fortement que jamais, que ce nouvel an soit celui d’un peu plus d’espoir, de partage, et de vivre-ensemble.
Nous devons souhaiter que les valeurs d’égalité et de fraternité liées à notre République ne soient pas attaquées, que nos libertés et notre sécurité soient assurées dans le monde entier.
Nous devons souhaiter que les atouts et les talents des femmes et des hommes de nos territoires et de notre pays soient pleinement valorisés, que l’Europe redevienne synonyme d’ambition et de générosité en se faisant plus sociale et plus politique, que les indispensables mesures pour le climat puissent réellement entrer en vigueur après l’accord de Paris.

Nous devons souhaiter tout cela en sachant que notre destin est aussi entre nos mains.
A l’image de cette histoire d’un jeune garçon et d’un vieil homme :
Le jeune garçon capture un oiseau, l’enferme dans ses mains et demande au vieil homme, qu’il veut piéger, si l’oiseau est mort ou bien vivant.
S’il répond que l’oiseau est vivant, le jeune enfant serre les doigts et le tue.
S’il répond que l’oiseau est mort, il ouvre les mains et le libère.
Le vieil homme réfléchit un instant et dit au garçon: la réponse est entre tes mains.
Alors, serrer ? Ouvrir ?
Tout est affaire de choix.
Tout est affaire de volonté.
Tout est affaire de confiance.
Il est un temps où les souhaits se transforment en choix et en actes. Et si au fond de nous, chacun est cet enfant, sachons nous rappeler alors la réponse du vieil homme.

A toutes et à tous, je souhaite, du fond du cœur, mes meilleurs vœux pour 2017 !